Si vous faites vos premiers pas dans le monde de la conduite et que vous souhaitez gagner en confiance dans l’utilisation des véhicules, nous vous recommandons de vous renseigner sur le permis AM. Dans cet article, nous vous expliquons l’essentiel sur cette catégorie et les principales étapes à suivre si vous décidez de prendre le permis AM.

le permis am pour cyclomoteurEn quoi consiste le permis AM ?

En quelques mots, le permis AM, anciennement appelé brevet de sécurité routière (BSR), est la formation obligatoire pour conduire un cyclomoteur ou une voiture sans permis. Le permis AM signifie « Apprenti Motorcyclist » (apprenti motocycliste). Il est le plus souvent choisi par les jeunes qui veulent conduire un scooter. En plus, avec l’augmentation constante de la conduite sans permis ces dernières années, de plus en plus de résidents cherchent à y avoir accès. C’est pourquoi un nouveau permis de conduire a été créé : le permis AM (Apprenti motocycliste).

À quel âge peut-on obtenir la catégorie ?

Les personnes souhaitant obtenir le permis AM doivent être âgées d’au moins 14 ans. Pour une petite voiture, l’âge est de 16 ans. Toutefois, toute personne née avant le 1er janvier 1988 est dispensée du permis de conduire et de la formation à la conduite d’un cyclomoteur ou d’un quadricycle léger, même si elle n’a jamais conduit de véhicule à moteur.


De même, les personnes titulaires d’un permis de catégorie A ou B se voient automatiquement accorder un permis AM.

le permis am à quel âgeQuel véhicule peut-on conduire avec un permis AM ?

Le permis AM ou le BSR vous permet de conduire :

  • Un quad (moto de moins de 50 cm3) dont la vitesse est limitée à 45 km/h.
  • Un quadricycle à moteur avec une puissance de 4 kW.
  • Des voiturettes (quadricycles légers) ou les automobiles qui ne nécessitent pas de permis de conduire.

En quoi consiste la formation ?

Le cours pour le permis AM se compose de deux parties : théorique et pratique.

La partie théorique

Tout d’abord, vous recevez une formation théorique pour le permis moto au cours de laquelle vous apprendrez à connaître l’équipement de base pour conduire un cyclomoteur (casque, vêtements appropriés). Vous apprendrez également la mécanique du scooter et son comportement sur la route.

Cette partie est validée par la présentation d’une attestation de sécurité routière (ASR). Elle est similaire à celui du permis B, mais est plus adapté à la catégorie des quads légers.

La partie pratique

En effet, pour la formation pratique au permis AM, vous avez le choix entre la conduite d’un scooter ou d’un quad léger. Ainsi, vous devez choisir sur quelle option commencer les leçons pratiques. Il faut compter 4 heures de conduite pendant le cours.

Durant les cours, vous suivrez un itinéraire avec un instructeur, et vous devrez respecter le code de la route.

Il est intéressant de noter qu’il n’y a pas d’examen de conduite final pour valider votre permis AM. À la fin du cours, votre instructeur vous remettra un certificat avec l’aide duquel vous pourrez accéder au précieux sésame.

Là encore, le permis AM permet à son titulaire de conduire un véhicule à deux roues de moins de 50 cm3 ou une motocyclette légère à quatre roues dans le pays pendant une période de quatre mois à compter de la date de délivrance.

A l’issue de la période de 4 mois, l’autorisation de conduire ces véhicules sera conditionnée par l’obtention d’un permis de conduire de catégorie AM.

la formation pour le permis amQuels sont les documents à fournir ?

Grâce à la modernisation des procédures administratives, vous n’avez plus besoin de vous présenter à la préfecture. Il suffit de s’inscrire sur le site de l’ANTS et de lancer votre candidature en ligne. Votre auto-école peut même le faire à votre place. Pour ce faire, vous aurez besoin des documents suivants :

  • carte d’identité ou passeport en cours de validité
  • justificatif de domicile
  • 3 photos d’identité
  • le certificat d’achèvement du cours pour le permis AM
  • une copie du certificat individuel de participation à la journée défense et citoyenneté
  • le formulaire cerfa n°1486601, si vous êtes mineur, votre tuteur doit compléter le document le formulaire cerfa n°1494801, doit également être rempli par un parent ou un tuteur si le candidat est mineur.
  • si vous êtes étranger, vous devrez également présenter un titre de séjour ou une preuve de présence en France depuis au moins 6 mois.

Quels sont la validité et le prix du permis AM ?

Comme vous l’avez probablement deviné, votre permis AM ne sera pas toujours valable. En fait, il aura une durée de 15 ans. De plus, vous pouvez voir la date d’expiration sur l? plaque. Lorsque ces 15 années sont écoulées, vous devez déposer une demande de renouvellement. Il suffit de se rendre sur le site de l’ANTS et de sélectionner l’option » fin de validité du permis « . Veuillez noter qu’il est obligatoire de déposer la demande avant la date limite. Quant aux frais de la formation, ils varient en fonction de l’établissement choisi et de la zone géographique. Néanmoins, heureusement, par rapport aux autres catégories, le permis AM n’est pas particulièrement cher. Dans différentes auto-écoles, vous pouvez trouver des forfaits dont le prix varie entre 150 et 400 euros.

L’assurance automobile est-elle obligatoire ?

En conclusion, que vous soyez majeur ou non, il est obligatoire d’assurer votre scooter. Si vous conduisez sans assurance, vous risquez une amende de 3 750 euros et même un retrait de votre permis AM. Ainsi, il est indispensable que vous ayez au moins l’assurance minimale, la fameuse responsabilité civile. En outre, il existe bien sûr différents forfaits qui couvrent davantage de situations. Familiarisez-vous donc bien avec ces options afin de savoir laquelle vous convient le mieux. Les facteurs déterminants sont souvent le type de véhicule et le budget du demandeur.


Quels sont donc les principaux types d’assurance pour le permis AM ?

La première est appelée assurance au tiers. Souvent demandée pour les voitures sans permis, les VSP, elle est présente comme une condition obligatoire pour conduire le véhicule. Avec elle, en cas de dommage causé par un tiers, vous serez couvert. Dans le cas contraire, cependant, si vous êtes responsable de l’accident en question, cette option ne vous aidera pas.

En supplément, il y a l’assurance au tiers plus. En plus de la « responsabilité civile » minimale, cette assurance vous offre également une couverture en cas de bris de glace ou de vol et assistance.

Finalement, si vous voulez l’option la plus sûre, choisissez l’assurance tous risques. Elle vous permet d’être indemnisé quel que soit le responsable du dommage. En outre, le forfait comprend également les garanties pour l’assistance panne et accident, le bris de glace, le vol, l’incendie etc.

Entraînement inclus !

Récupérez rapidement votre Permis de Conduire.

Réservez votre Test Psychotechnique

Les tests psychotechniques aux meilleurs prix

Sur le même thème