Rappel Immédiat
pour réserver votre test
Laissez-nous votre numéro de téléphone, on vous rappelle immédiatement :
x
Ile-de-France
01 79 75 50 10
Nord Ouest
02 44 84 80 50
Nord Est
03 66 72 52 00
Sud Est
04 83 43 12 13
Sud Ouest
05 82 95 48 60
Centre national de Tests Psychotechniques - AAAEP
Ile-de-France
01 79 75 50 10
Nord Ouest
02 44 84 80 50
Nord Est
03 66 72 52 00
Sud Est
04 83 43 12 13
Sud Ouest
05 82 95 48 60
Sur Votre Examen Psychotechnique
Réservé directement En Ligne
Entrainez-vous aux Tests Psychotechniques
En illimité et gratuitement
Choisissez votre horaire de test psychotechnique !!
Ne perdez pas votre journée inutilement
Permis annulé ou invalidé ?
Réservez un Test Psychotechnique près de chez vous en moins d'une minute
Garantissez votre inscription ! Evitez les annulations de date
En utilisant notre système de paiement sécurisé
Accueil > Tests Psychotechniques pour les conducteurs de trains

Tests Psychotechniques pour les conducteurs de trains

Tests Psychotechniques professionnels

Test psychotechnique obligatoire pour conducteur de train

 

Les personnes souhaitant devenir conducteur de train font l’objet d’une sélection stricte lors de laquelle sont mesurées leurs aptitudes psychiques afin de vérifier si ils sont aptes à respecter les normes de sécurité et d’exploitation en vigueur dans ce secteur.

Afin de pouvoir jauger l’aptitude des mécaniciens et des conducteurs de trains de la SNCF de manière conforme aux conditions posées par le permis européen des conducteurs de train, le passage régulier d’une visite médicale et d’un test psychotechnique pour conducteurs de trains auprès d’un centre de tests agréé s’avère indispensable. Les conducteurs de train doivent donc se soumettre à un examen psychotechnique lors de leur embauche puis tous les 10 ans lors de la demande de renouvellement de leur licence.

 

Certification des conducteurs de trains

L’examen psychotechnique permet aux sociétés ferroviaires telles que la SNCF de sélectionner et gérer leurs employés de manière efficace, ceux-ci devant présenter des capacités cognitives, , comportementales, psychomotrices et personnelles particulières et nécessaires à l’exercice de leur fonction dans le respect des règles de sécurité en vigueur en matière de trafic ferroviaire. Le test psychotechnique pour conducteurs de trains s’effectue à l’aide d’instruments de mesure et de batteries de tests ayant un fondement scientifique et faisant l’objet d’un contrôle rigoureux.

 
La Commission européenne a donc énoncé une directive ayant pour objet la certification des conducteurs ainsi que des opérateurs en charge de tâches essentielles de sécurité sur le réseau ferroviaire. Il s’agit de la directive 2007/59/CE qui rend obligatoire le passage d’un test psychotechnique pour toute personne souhaitant devenir conducteur de train pour les catégories A et B :

  • A Locomotives de manoeuvre et trains de travaux
  • B Transport de personnes et/ou de marchandises


Ceux-ci, après avoir satisfait au passage d’un test psychotechnique et d’une visite médicale auprès d’organismes agréés doivent se procurer les documents suivants :

  • Une licence : celle-ci permet d’identifier le conducteur, l’autorité l’ayant délivrée ainsi que sa durée de validité. L’autorité compétente la délivre au conducteur dans la mesure où celui-ci remplit les conditions minimales de formation scolaire de base et de compétences professionnelles générales.
  • Une attestation complémentaire harmonisée : celle-ci prouve que le titulaire a suivi une formation complémentaire entrant dans le cadre du système de gestion de la sécurité de l’entreprise ferroviaire qui l’embauche. Cette attestation prend en compte les exigences particulières relatives au service autorisé (matériel roulant et infrastructures) pour chaque type de conducteur. Sa validité est donc restreinte, elle peut autoriser la conduite de la catégorie A ou de la catégorie B de trains, voire des deux.

 

Condition et procédures d’obtention de l’attestation et de la licence

En ce qui concerne les aptitudes et la formation de base, le candidat doit répondre aux exigences suivantes :

  • Avoir au minimum vingt ans : néanmoins, les Etats membres de l’Union européenne ont la possibilité de délivrer une licence aux postulants âgés de dix-huit ans. La validité de cette licence ne sera effective que sur le territoire de l’Etat l’ayant délivrée.
  • Avoir suivit une formation de base équivalente au niveau 3, ce qui correspond à neuf ans d’enseignement (primaire et secondaire) en accord avec la directive 85/368/CEE et pouvoir satisfaire au aux exigences médicales spécifiées dans l’annexe 2 de celle-ci.
  • Avoir passé une visite médicale auprès d’un médecin reconnu par l’autorité compétente. Celle-ci doit démontrer que le postulant possède les aptitudes mentales et physique nécessaires à l’exercice de sa fonction.
  • Avoir satisfait au passage d’un test psychotechnique auprès d’un psychologue. Celui-ci doit être reconnu par l’autorité compétente et permet de vérifier les aptitudes psychologiques du candidat.
  • Avoir les compétences professionnelles,voire linguistiques exigées par l’employeur.

 

Les compétences professionnelles du candidat sont justifiées par le biais d’une formation adéquate. Celle-ci concerne les règles d’exploitation, l’acquisition des compétences de conduite, l’ingénierie et la communication. L’autorité compétente délivre la licence dans un délai de maximum un mois après la réception des documents nécessaires. Celle-ci est rédigée dans la/les langue(s) officielle(s) de l’État membre l’ayant délivrée. Sa validité est de dix ans.

Pour conserver son attestation harmonisée et sa licence, le titulaire doit se soumettre à des vérifications périodiques comme des examens médicaux et des vérifications de ses compétences professionnelles.

Quand un conducteur quitte son poste dans une entreprise ferroviaire, celle-ci doit en informer au plus vite l’autorité compétente. L’attestation complémentaire harmonisée n’est alors plus valable. Néanmoins, le titulaire reçoit une copie certifiée de ce document.

De même, l’employeur voire le conducteur doit informer dans les meilleurs délais l’autorité compétente de tout changement d’état de santé pouvant remettre en question la qualification du conducteur de train ainsi que le maintien de sa licence ou de son attestation complémentaire harmonisée.

 

Passation des tests psychotechniques pour conducteurs de trains

Ces tests doivent être impérativement passés auprès d’un psychologue agréé par le ministère des transports. Ils comportent une batterie de tests psychotechniques et de tests de personnalité, ainsi qu’un entretien individuel avec un psychologue.

Ces tests permettent d’évaluer les aptitudes cognitives et psychomotrices du conducteur de trains ainsi que son comportement en état de stress ou face à une situation problématique conformément aux exigences de l’arrêté ministériel du 06/08/10.

Le psychologue agréé chargé de la passation des tests donne un avis favorable lorsque le candidat correspond au niveau de compétence éxigé par cette arrêté. Le candidat se verra alors remettre un certificat le rendant apte à l’exercice du métier de conducteur de train.


Les tests psychotechniques pour les conducteurs de trains comportent :

  • Un entretien individuel avec un/une psychologue
  • Une épreuve explorant la réactivité
  • Un test d’attention
  • Un test de perception visuelle
  • Une mesure des réflexes

 

Réservez dès maintenant votre test psychotechnique pour conducteur du secteur privé

Vous pouvez dès maintenant réserver votre test psychotechnique pour conducteur de train sur AAAEP.

Important : Dans un contexte Professionnel nous pouvons directement dépécher un psychologue dans vos locaux afin pour que la passation des Tests Psychotechnique ne perturbe que peu le planning de vos agents.