Quelle faute est éliminatoire au permis ?

La conduite offre certainement de nombreux avantages et une certaine liberté. C’est pourquoi les jeunes sont impatients d’obtenir leur permis de conduire. Comme nous le savons tous, pour cela, vous devez suivre des cours dans une auto-école, et ensuite vous devez passer un examen. Eh bien en fait, l’épreuve pratique à laquelle chaque candidat doit se soumettre est évaluée par un professionnel à l’aide d’un tableau qui rassemble 4 catégories de compétences. Bien sûr, le stress joue un rôle. Par conséquent, il peut arriver à tout le monde de faire une erreur, même pendant l’examen. Certaines erreurs sont mineures et pardonnables, mais d’autres sont dangereuses et inacceptables. Poursuivez votre lecture pour savoir qu’est ce qu’une faute éliminatoire au permis et comment éviter de les commettre.

La faute éliminatoire au permis

La faute éliminatoire au permis que signifie-t-elle ?

L’examen pratique dure environ 30 minutes. Au cours de celui-ci, l’inspecteur évaluera chacune de vos compétences avec une note de 0 à 3. Vous devez obtenir au moins 20 points sur 30 pour réussir le test.
Certaines de ces erreurs sont considérées comme pardonnables, mais d’autres sont assez graves. Par conséquent, si vous en faites une, votre examen sera interrompu. Par exemple, si l’inspecteur doit intervenir en prenant le volant ou les pédales et en conduisant à votre place.
Après avoir commis une faute éliminatoire au permis, vous pouvez repasser le test. Afin de prouver que vous êtes maintenant complètement préparé.

Quelles sont les erreurs tolérées par l’examinateur ?

Comme indiqué ci-dessus, il s’agit de petites erreurs qui ne sont pas fatales, mais évitez-les quand même. Si vous en accumulez plusieurs, vous pouvez échouer à l’examen du permis. Bien qu’ils ne compromettent pas la sécurité routière, vous risquez d’être disqualifié.

Des exemples de telles erreurs sont :

  • Entrée incorrecte dans un rond-point ;
  • Défaut de signal après un virage ;
  • Difficulté à démarrer ;

Quelles sont les fautes éliminatoires au permis ?

Ces erreurs ne sont pas seulement fatales à la réussite de votre examen, elles sont aussi dangereuses. En commettant une faute éliminatoire au permis, vous pouvez mettre en danger votre sécurité personnelle en tant que conducteur, celle des passagers du véhicule, mais aussi celle des autres usagers de la route. Il est donc important de savoir quelles sont ces erreurs afin d’éviter de les commettre. C’est pourquoi nous allons examiner séparément les différents types d’erreurs.

brûler un feu rouge

Les erreurs éliminatoires lorsqu’un véhicule est à l’arrêt

Pendant que la voiture est encore arrêtée, il est important de faire attention à ce qui vous entoure. Vérifiez vos rétroviseurs pour vous assurer que vous êtes conscient de ce qui se passe derrière vous. Si vous ne regardez pas bien autour de vous avant de partir, vous risquez de heurter une autre voiture et l’inspecteur n’aura d’autre choix que de suspendre votre test à cause de cette faute éliminatoire au permis.

Les erreurs éliminatoires au départ 

Lors du départ, il est primordial de veiller à ne pas gêner les autres usagers de la route. La vigilance est particulièrement importante dans les embouteillages.

En marche arrière, il est très important de faire attention à ne pas donner trop de gaz. Cela peut être particulièrement dangereux pour les occupants de la voiture lorsqu’on conduise sur une pente. En outre, vous pouvez provoquer un accident de la circulation.

Les erreurs à l’arrêt du véhicule

Bien entendu, le freinage doit être doux et non soudain, afin de ne pas causer de désagréments aux occupants de la voiture et aux autres usagers de la route.
En outre, vous devez laisser une distance suffisante entre votre véhicule et celui qui vous précède ou vous suit. De cette façon, le risque de collision disparaît.
S’arrêter sans raison est également une erreur grave et peut être préjudiciable à la sécurité.

Les erreurs en circulation  

Cette catégorie comprend de nombreuses erreurs possibles. Il s’agit du refus de priorité ou de l’abus de priorité. Le fait de ne pas s’arrêter à un panneau STOP ou de brûler un feu rouge constitue une faute éliminatoire au permis. À cette liste, nous ajouterions également le franchissement de la ligne blanche continue et la conduite en sens inverse. De même, les dépassements incorrects, le fait de heurter un trottoir en tournant. Et enfin, bien sûr, la conduite à une vitesse trop élevée.

Vous pouvez également consulter notre guide ultime sur le permis de conduire.