Voiture autonome : quand le futur devient réalité

L’association Suisse TCS a testé trois types de freinage automatique, d’abord en conditions normales puis en faisant varier des paramètres. Les résultats sont plutôt satisfaisants. L’évolution des freinages automatique est tel qu’on en vient à se poser la question de la différence entre AFU et pilotage automatique…2017 rêve de conduite autonome. Ainsi, nous allons clarifier une bonne fois pour toutes ce qui se trouve derrière les différents niveaux d’autonomie d’un véhicule.

 

Une différence qui créer le trouble dans l’esprit du conducteur ?

 

Niveau d'autonomie : du freinage au pilote automatique
Niveau d’autonomie : du freinage au pilote automatique

L’autonomie complète ne sera pas mis en place avant 2021, en effet c’est le niveau d’automatisation le plus élevé qui garantie que l’automobile peut se passer de conducteur. Et, cela sur un trajet allant d’un point A à un point B. Ainsi, plusieurs article font note d’accident lié au fait que les conducteurs n’ont pas fait la différence entre leur système de freinage avancé et un pilote automatique.

Le freinage automatique en quoi  représente-t-il le futur de l’automobile ?

 

Freinage

Le freinage automatique a beaucoup évolué en 2017. Il permet de maximiser la sécurité derrière le volant. Il tend à s’améliorer  Pourtant, les conducteurs ont tendance à trop se fier au pilote automatique ou au freinage automatique. Ainsi, les dispositifs ressemble de plus en plus à une des démarches futuristes ou la voiture conduirait d’elle-même une personne. De plus, même si le système Auto pilote est une avancée majeure dans le domaine des transports, Tesla a rappelé en juin dernier que les conducteurs « doivent garder le contrôle et la responsabilité de leur véhicule ». Une fois enclenchée, il rappelle toujours au conducteur de garder les mains sur le volant et d’être prêt à freiner à tout moment.

Pour résumer, les voitures vont de plus en plus souvent posséder des aides au freinage mais il ne faut pas les confondre avec des auto pilot qui reste encore peu fiable et penser qu’il remplace totalement la fonction de pilote.

 

 

 

AAAEP renseigne sur l'actualité de la sécurité routière et de tout ce qui touche de près ou de loin au monde de l'automobile, de la moto, de la route et des tests psychotechniques. Directeur associé de AAAEP, ma société est experte dans la passation de test psychotechnique dans le cadre de la récupération du permis de conduire en cas de suspension, d'annulation ou d'invalidation et plus généralement de retrait de permis de conduire.

Laisser un commentaire