« Garé comme une merde »: des stickers pour se venger

Garé comme une merde, une expression qui prend tout son sens dans les grandes villes… Désormais il existe des stickers pour exprimer sa rage !

« Garé comme une merde », un constat récurrent chez les citadins souvent confrontés à des conducteurs qui n’hésitent pas à se garer n’importe comment. Mais si vous savez, ces gens qui n’hésitent pas à se garer sur une place handicapée, ou encore à cheval sur deux places. Stupidité, flemme, égoïsme ? On ne sait quel motif donner à ses incivilités, et il n’est pas toujours facile de garder son calme face à une voiture mal garée… Plutôt que de sortir la batte de Baseball ou les bombes de peinture, Revendic’art vous permet d’exprimer votre rage de manière « pacifiste » et légale:  pourquoi ne pas gratifier le conducteur indélicat d’un magnifique stickers aux couleurs vives s’exclamant « je me suis garé comme une merde » ? ou encore « la bêtise n’est pas un handicap, garez-vous ailleurs ! ». Effet garanti !

Garé comme une merde, des stickers pour se venger en toute occasion

Garé comme une merde, des stickers pour se venger en toute occasion

« Garé comme une merde », un dicton marseillais ?

Si Marseille a été classée ville la plus embouteillée de France (devant Paris !), elle est également sur le podium des villes souffrant le plus de stationnements gênants. S’est donc tout naturellement que des marseillais ont décidé de créer Revendic’art.  Comptez tout de même 19 euros pour acquérir un pack de 60 stickers et vous venger des automobilistes garés comme des pieds. Une véritable communauté s’est d’ailleurs formée et poste régulièrement des photos sur le site officiel et les réseaux sociaux. Pour ceux qui deviendraient fervents partisans du mouvement, il existe même une application gratuite disponible sur l’App Store afin de ne rater aucune occasion de dénoncer les conducteurs sans-gêne. Pratique également pour les timides, puisque l’application permet d’apposer des stickers virtuels. Shootez, stickez, partagez ! En attendant de recevoir votre stock d’autocollants, il reste toujours le bon vieux rouleau de cellophane…