AAAEP examen psychotechnique test psychotechnique centre de test agréé récupération de permis retrait de permis

Examen psychotechnique suite à un retrait de permis

L’examen psychotechnique est obligatoire suite à un retrait de permis. Il doit précéder la visite médicale et être réalisé par un psychologue agréé.

L’examen psychotechnique pour permis de conduire est obligatoire depuis le 1er septembre 2012 pour les conducteurs condamnés à un retrait de permis, c’est à dire pour une suspension de permis de plus d’un mois, une annulation de permis ou une invalidation de permis. Le test psychotechnique pour conducteur doit être obligatoirement effectué auprès d’un centre agréé par la préfecture tel qu’AAAEP qui vous proposera différentes dates de passage au plus près de chez vous.

AAAEP centre d'examen psychotechnique agréé pour la récupération du permis
AAAEP centre d’examen psychotechnique agréé pour la récupération du permis

Déroulement de l’examen psychotechnique

L’examen psychotechnique a pour vocation de mesurer les aptitudes sensorielles, cognitives, motrices et comportementales du candidat à la récupération du permis de conduire et s’articule autour de plusieurs épreuves standardisées faisant appel à la coordination, à l’attention et aux réflexes de la personne évaluée ainsi que d’un entretien individuel. Le test psychotechnique dure environ 45 minutes et est supervisé par un Psychologue. Le rapport de test est remis au candidat à la fin de la séance, sous pli cacheté, à remettre au médecin le jour de la visite médicale. La batterie de tests AAAEP fait d’ailleurs l’objet d’un étalonnage régulier et possède un fondement scientifique qui lui permet d’être reconnue par l’ensemble des préfectures du territoire National.

Attention ! Le fait d’ouvrir l’enveloppe contenant les résultats invalide les tests et vous devrez alors les repasser. Ceux-ci sont confidentiels et uniquement à destinations du médecin agréé chargé de la visite médicale. L’examen psychotechnique pour permis de conduire est valable deux ans dans la mesure où il n’a pas été utilisé dans le cadre d’une perte de permis de conduire. Dans le cas où vous auriez récupéré votre permis de conduire suite à une suspension (supérieur ou égal à 6 mois), une invalidation ou une annulation et que vous tombiez sous le coup d’un nouveau retrait de permis dans les deux ans qui suivent, vous devrez donc repasser l’ensemble de la procédure, soit un test psychotechnique et une visite médicale.

La Visite Médicale

Le passage d’un test psychotechnique en cas de perte de permis de conduire doit obligatoirement être suivi d’une visite médicale auprès de la commission médicale primaire de la préfecture ou auprès d’un médecin de ville agréé par celle-ci .

Pourquoi 2 types de consultations?

Commission médical primaire :

Le passage devant un médecin de la commission médicale primaire est subordonné au fait que le candidat a commis une infraction liée à la consommation d’alcool au volant ou à la prise de stupéfiants. Le passage en commission médicale primaire peut également être demandé par un médecin agréé exerçant hors commission s’il n’arrive pas à statuer sur l’aptitude d’un candidat.

Médecin agréé par la préfecture exerçant hors commission :

Le passage devant un médecin agréé exerçant hors commission est effectué dans le cas d’une suspension liée à la conduite à une vitesse de plus de 40 km/h par rapport à la vitesse autorisé, une annulation ou une invalidation du permis de conduire concernant des infractions non liées à la consommation d’alcool ou de stupéfiant.

Examen psychotechnique et visite médicale suite à un retrait de permis
Examen psychotechnique et visite médicale suite à un retrait de permis

Pour conclure

Les médecins chargés de la visite médicale, en cas de retrait de permis de conduire, s’appuient sur les résultats du test psychotechnique pour établir un diagnostique complet concernant la capacité de la personne souhaitant récupérer son permis de conduire à conduire un véhicule de manière sécuritaire.

Si l’avis donné par les médecins de la commission médicale de la préfecture, ou le médecin agréé est favorable, le conducteur ayant subit une perte de permis pourra récupérer son permis de conduire à la fin de sa période d’annulation, d’invalidation ou de suspension. Il est donc impératif de prendre rendez-vous pour un test psychotechnique auprès d’un centre de tests agréé comme AAAEP dès la réception de la notification de retrait de permis afin de ne pas voir le retrait de permis prolongé. Dans le cas où l’avis n’est pas favorable, le conducteur devra si il souhaite récupérer le permis se soumettre à nouveau au passage du test psychotechnique et de la visite médicale.

 

AAAEP renseigne sur l'actualité de la sécurité routière et de tout ce qui touche de près ou de loin au monde de l'automobile, de la moto, de la route et des tests psychotechniques. Directeur associé de AAAEP, ma société est experte dans la passation de test psychotechnique dans le cadre de la récupération du permis de conduire en cas de suspension, d'annulation ou d'invalidation et plus généralement de retrait de permis de conduire.

Laisser un commentaire