Le contrôle technique : une étape indispensable souvent oubliée.

Le contrôle technique est une obligation pour pouvoir continuer à conduire. Pourtant, un tiers des Français l’effectue en retard. Un acte parfois  involontaire entraînant des risques pour la sécurité routière, en plus de s’exposer à une amende. Le contrôle  des véhicules à moteur trouve sa base juridique dans le code de la route.

Des règles qui s’oublient

Moteur diesel subissant un contrôle technique
Moteur diesel subissant un contrôle technique

Pas de panique! Nous sommes là pour vous les rappeler. Tout d’abord, il doit être effectué tous les deux ans, à partir de la quatrième année de vie de la voiture. De nos jours, on comptabilise un tiers des automobilistes qui s’occupent de leur contrôle technique après la date légale. Ensuite, la majorité va se rattraper dans les mois qui suivent la date butoir, mais les sanctions encourues ne valent pas d’oublier ou de repousser sa date de contrôle technique.

Automobiliste arrêté par la police à cause de l'état de sa voiture
Automobiliste arrêté par la police à cause de l’état de sa voiture

Les sanctions du contrôle technique

Un contrôle technique va coûter en moyenne 60 euros environ, mais ce prix peut varier en fonction des réparations spécifique exigée par un mécanicien. Ne pas respecter la date, c’est s’exposer à de plus lourdes sanctions. Ainsi, les conséquences peuvent aller de la simple amende (135 euros tout de même) à la confiscation du certificat d’immatriculation du véhicule, ce qui peut entraîner l’envoie immédiat du véhiculent  en fourrière. Voici l’article concernant cette amende : L’article R. 323-1 impose le contrôle technique à tout propriétaire afin de pouvoir maintenir le véhicule en circulation, la méconnaissance de cette obligation étant passible de l’amende prévue pour une contravention de quatrième classe (135 €).

Le contrôle technique évolue

Le Berlaymont, le bâtiment abritant les services de la Commission européenne
Le Berlaymont, le bâtiment abritant les services de la Commission européenne

En effet, une réglementation de la commission européenne visant à normaliser les contrôlent technique va durcir les tests. Ainsi, le nouveau contrôle entrera en vigueur le 20 mai 2018. En 2018, les véhicules jugés non conforme aux exigences environnementales pourront être immédiatement immobilisés. Ou bien les véhicules considérés comme dangereux pour la sécurité routière.

 

AAAEP renseigne sur l'actualité de la sécurité routière et de tout ce qui touche de près ou de loin au monde de l'automobile, de la moto, de la route et des tests psychotechniques. Directeur associé de AAAEP, ma société est experte dans la passation de test psychotechnique dans le cadre de la récupération du permis de conduire en cas de suspension, d'annulation ou d'invalidation et plus généralement de retrait de permis de conduire.

Laisser un commentaire