Carte grise: nouvelles régions, nouvelles taxes

La carte grise risque d’être soumise à des taxes plus élevées avec l’arrivée des nouvelles régions. A quelle sauce vont être mangés les conducteurs ?

La carte grise représente déjà une dépense importante lors de l’acquisition d’un véhicule. La réforme territoriale, en vigueur depuis le 1er janvier, impose une harmonisation des taxes au niveau des nouvelles régions. En effet, chaque Conseil régional détermine le montant de la taxe appliquée aux certificats d’immatriculation. Le taux du cheval fiscal faisant partie des taxes à harmoniser, le prix de la carte grise risque bien d’augmenter. Prenons le cas de la Bourgogne et de la Franche-Comté, deux régions qui viennent de fusionner: la taxe s’élève à 51 euros en Bourgogne tandis qu’elle n’est que de 36 euros en Franche-Comté. Le montant de cette taxe devant désormais être le même sur les deux régions, il faut donc s’attendre à une augmentation de celle-ci en Franche-Comté, et dans de nombreuses autres régions.

Carte grise, permis de conduire

Carte grise, permis de conduire

Carte grise: montant du cheval fiscal par région

Les nouvelles régions formées doivent décider du montant qui sera appliqué au cheval fiscal d’ici le 31 mai. Ce nouveau tarif sera appliqué à partir de janvier 2017. La question est de savoir si les régions étendues pencheront plutôt en faveur d’une hausse ou d’une baisse de cette taxe. Pour avoir une idée de la sauce à laquelle vont être mangés les automobilistes, il est bon de connaître les tarifs appliqués sur chaque région:

Alsace: 36.50

Aquitaine: 36

Auvergne: 45

Basse-Normandie: 35

Bourgogne: 51

Bretagne: 46

Centre: 45.5

Champagne-Ardenne: 35

Corse: 27

Franche-Comté: 36

Haute-Normandie: 35

Ile-de-France: 46.15

Languedoc-Roussillon: 44

Midi-Pyrénées: 34

Nord-Pas-de-Calis: 45

Pays de la Loire: 48

Picardie: 33

Poitou-Charentes: 41.80

Provence-Alpes-Côte-d’Azur: 51.20

Rhône-Alpes: 43

Guadeloupe: 41

Guyane: 42.50

La Réunion: 39

Martinique: 30

Mayotte: 6

Ces montants sont ceux relevés pour l’année 2015. Il est donc possible qu’ils aient évolué entre temps.