Pic de pollution à Paris

la mise en application des vignettes Crit’Air

Le trafic routier est le premier facteur de pollution d’Île-de-France, pour répondre à ce problème l’alternance a été développée. Mais, elle va être remplacée par un nouveau système de vignette, intitulé Crit’Air. Ainsi, de nouvelles règles émergent qui change les habitudes des conducteurs, nous vous les détaillons.

Pollution sur l'avenue des champs Elysée à Paris
Pollution sur l’avenue des Champs Elysée à Paris

Qu’est-ce que la vignette Crit’Air ?

Cette vignette est demandée car des pics dangereux de pollution sont présents à Paris. Jusqu’au lundi 23 janvier 2017, c’était la circulation alternée qui permettait de réguler les pics. Désormais, ce seront ces vignettes qui seront regardées par les agents de police. Ainsi, de nouvelles normes s’ajoutent pour pouvoir rouler à Paris.

La vignette Crit’Air numéro 2 sur un pare-brise

Pourtant, ces vignettes sont demandées depuis cet été, elles sont obligatoires pour circuler dans Paris. Mais, il n’y a pas encore de sanction prévue en cas de non-présentation de cette vignette. Selon Christophe Najdovski, un décret ministériel est en préparation permettant bientôt aux agents de police de verbaliser quand la vignette n’est pas présentée.

Pour obtenir votre vignette, il vous suffit d’aller sur le site du gouvernement : vignette Crit’Air. Elles vont coûter 3,70 euros auxquels va s’ajouter la livraison, cela reviendra à 4,18 euros

Que va-t-elle engager pour un conducteur ?

Pour circuler dans Paris, ces vignettes doivent être apposées sur le pare-brise de votre voiture ou sur la fourche de votre moto :

Femme et sa fille à vélo se protégeant de la pollution
Femme et sa fille à vélo se protégeant de la pollution

Ainsi, l’usage de ce certificat va être obligatoire pour circuler dans les zones restreintes, décidées par les collectivités lorsqu’un pic de pollution est déclaré. Le certificat peut également permettre de bénéficier des avantages mis en place.

Les véhicules, vont être classés en fonction de la pollution qu’ils émettent et en fonction  de leur ancienneté. À savoir que, seul les Crit’Air 1 à 4 peuvent rouler dans un périmètre compris à l’intérieur de l’A86 de Paris. Les non classés (immatriculation antérieure à 1997) ainsi que ceux classés Crit’Air 5 n’ont, eux, pas le droit de circuler dans cette zone du lundi au vendredi inclus de 8 à 20 heures. Les contrevenants s’exposent à une amende d’au moins 22 euros en petite couronne, qui grimpe même jusqu’à 68 euros à Paris.

À noter que, pour les parisiens,  les jours de pic de pollution les transports en commun ne seront plus gratuit, en effet le Stif a annoncé hier qu’un système de ticket unique va être mis en place à 3,80. Il permettra de se déplacer sur toute l’Île-de-France.

Les voitures sur Paris crée des embouteillages
Les voitures sur Paris crée des embouteillages

 

 

AAAEP renseigne sur l'actualité de la sécurité routière et de tout ce qui touche de près ou de loin au monde de l'automobile, de la moto, de la route et des tests psychotechniques. Directeur associé de AAAEP, ma société est experte dans la passation de test psychotechnique dans le cadre de la récupération du permis de conduire en cas de suspension, d'annulation ou d'invalidation et plus généralement de retrait de permis de conduire.

Laisser un commentaire