La nouvelle Alpine, image relayée par Auto-Plus

La nouvelle Alpine veut arpenter les routes de la gloire

L’Alpine, une voiture très attendue pour 2017, c’est Renault qui va relancer cette marque emblématique des 30 glorieuses. En effet, la marque Renault, ne propose pas de voiture de sport emblématique. Ainsi, Alpine une marque française développée en 1955 par Jean Rédélé convient parfaitement à Renault pour intégrer le marché des voitures sportives d’exception. Elle tend à détrôner les grands noms implantés sur ce marché (Ferrari, Bugatti, Porsche…).

L ’Histoire d’une voiture française emblématique

image de Jean Rédélé en couverture d'un magazine automobile
image de Jean Rédélé en couverture d’un magazine automobile
Première Alpine conçue par Jean Rédélé
Première Alpine conçue par Jean Rédélé

Une histoire mythique, elle va se faire remarquer grâce aux rallyes qu’elle gagne. C’est lors de sa première victoire dans les Alpes, qu’elle obtiendra son nom. C’est le 25 janvier 1973, qu’elle fêtera sa grande victoire dans les Alpes. À son volant, le champion de course automobile Jean-Claude Andruet, connu pour ses nombreuses victoires. Elle est aussi une voiture d’exception fabriquée par un passionné, Jean Rédélé qui au départ était concessionnaire auto mais, qui fera une percée remarquable dans le secteur automobiles sportives. Taillées pour la course les Alpines deviennent rapidement les meilleurs représentant de la France lors des courses automobiles.

Des capacité qui égale les grands marques de voiture de sport

Présentation de la nouvelle Alpine lors de sa présentation
Sous sa peinture camouflage, on nous présente la berlinette.

La légèreté est la priorité pour cette nouvelle berlinette. La coque est en aluminium développée par la marque à laquelle elle est réellement rattachée, Renault sport. L’intérieur est aussi fait à partir de matériaux résistants comme de la fibre de carbone. L’objectif des ingénieurs et d’être sous le seuil de la tonne. Il faudra compter pour cette Alpine, un tarif allant de 50.000 à 60.000 euros. À savoir que, ce prix a était baisser grâce à l’utilisation de matériaux peu coûteux comme l’aluminium. Sous le capot, on atteint les 300 Chevaux. Une aubaine qui convient très bien au bloc 4 cylindre turbo. On notera, qu’avec le temps elle pourrait comme la Clio de Renault prendre l’appellation de « S » ou « RS » pour atteindre une puissance proche des 350 chevaux.

 Une communication bien orchestrée

Présentation de l'Alpine lors du salon de Genève
Présentation de l’Alpine lors du salon de Genève

La campagne de communication concernant l’Alpine est très bien organisée, en effet pour le lancement de sa nouvelle voiture de sport Renault à sortie les grands moyens. D’abord, un slogan fort l’annonçant comme un héros, « Alpine is back ! » qui veut dire : l’Alpine et de retour. La présentation à Monaco a rencontré un grand succès, en effet le prince Albert de Monaco est présent. Pour finir, plusieurs personnalités de l’automobile française étaient présentes. On notera, qu’au salon de Genève, l’Alpine a était dévoilé comme étant le renouveau des voitures de sport.  C’est au cœur du salon que se trouvait le prime show de la berlinette de compétition.  À cette occasion, l’Alpine avait sortie son habille « camouflé ».

 

AAAEP renseigne sur l'actualité de la sécurité routière et de tout ce qui touche de près ou de loin au monde de l'automobile, de la moto, de la route et des tests psychotechniques. Directeur associé de AAAEP, ma société est experte dans la passation de test psychotechnique dans le cadre de la récupération du permis de conduire en cas de suspension, d'annulation ou d'invalidation et plus généralement de retrait de permis de conduire.

Leave a Reply

Your email address will not be published.