Route en plastique recyclé revêtement routier chaussée

Une revêtement routier en plastique recyclé

Un revêtement routier en plastique recyclé, c’est l’invention de la sociéte belge Volkerwessels. Les vielles routes en bitume sont elles vouées à disparaître ?

Volkerwessels est une société belge spécialisée dans le domaine des travaux urbains. Celle-ci propose de révolutionner le revêtement routier avec une chaussée constituée de plastique recyclé. Cette structure en plastique serait beaucoup plus aisée à construire et permettrait de réduire significativement les coûts de production. Une alternative intéressante à nos vielles routes en bitume et en goudron, et une durée de vie près de trois fois supérieure à une route classique. Concernant la chaleur, un tel revêtement routier s’avère extrêmement résistant puisqu’il est capable de supporter des températures comprises entre 40 et 80°C. Donc plus de soucis de chaussées qui fondent en cas de canicule. De plus, la construction d’une route en plastique permet d’inclure le passage de tuyaux et de câbles en souterrain, aspect fort pratique en matière d’aménagement urbain.

Coupe du projet de revêtement routier en plastique
Coupe du projet de revêtement routier en plastique

Inconvénients d’un revêtement routier en plastique

Malgré ses nombreux avantages, certains inconvénients majeurs risquent de se présenter avec un revêtement routier en plastique. En effet, bien qu’une telle chaussée présente une bonne résistance à la chaleur, on peut aisément imaginer l’impact qu’aurait un incendie sur celle-ci et son environnement. En cas de pluie ou de verglas, rouler sur une route en plastique deviendra également une source de danger du fait du peu d’adhérence que présente ce type de matériau. Pour finir, bien que la société à l’origine du projet garantisse un mode de production respectueux pour l’environnement, rien n’est encore garanti de ce côté. Difficile pour le moment de savoir quel serait l’impact environnemental si ce nouveau revêtement routier venait à se démocratiser. D’autres alternatives à priori plus écolos sont déjà à l’étude, comme par exemple un revêtement routier à base de bitume végétal, une innovation dont la France peut être fière.

 

 

AAAEP renseigne sur l'actualité de la sécurité routière et de tout ce qui touche de près ou de loin au monde de l'automobile, de la moto, de la route et des tests psychotechniques. Directeur associé de AAAEP, ma société est experte dans la passation de test psychotechnique dans le cadre de la récupération du permis de conduire en cas de suspension, d'annulation ou d'invalidation et plus généralement de retrait de permis de conduire.

Laisser un commentaire