Une combinaison anti-drogue mise au point par Ford pour la prévention des jeunes conducteurs

Une combinaison anti-drogue mise au point par Ford

Une combinaison anti-drogue pour dissuader les jeunes conducteurs de conduire sous l’emprise de stupéfiants, c’est la nouveauté de chez Ford !

 

La combinaison anti-drogue de Ford, conçue en collaboration avec l’institut allemand Meyer-Hentschel, permet de simuler les effets de produits stupéfiants sur la conduite. Un outil de prévention qui n’est pas sans rappeler les célèbres lunettes de simulation d’état d’ivresse. Cependant, ce simulateur de drogues s’avère bien plus complet et incapacitant pour la conduite: minerve, chevillères de cinq kilos, système qui fait trembler les mains, casque qui émet des sons psychédéliques, lunettes clignotantes qui réduisent le champ de vision… Tout est fait pour reproduire les effets néfastes des produits psychotropes sur la conduite.  Rappelons que conduire sous l’emprise de stupéfiants multiplie par 30 le risque d’accident grave. De plus, la sécurité routière estime que la drogue au volant est en cause dans 23% des accidents mortels sur nos routes.

Combinaison anti-drogue Ford drug driving suit
Combinaison anti-drogue Ford drug driving suit

La combinaison anti-drogue dans le programme Ford Driving Skills For Life

Avec près de 100.000 participants au total, le programme Ford Driving Skills For Life lancé aux Etats-Unis il y a dix ans permet de sensibiliser les jeunes conducteurs aux risques de la conduite sous l’emprise d’alcool ou de stupéfiants. Ce programme de formation et de sensibilisation a également pour but de prévenir les risques du selfie et de l’usage du téléphone au volant, mauvaise habitude récurrente chez les conducteurs âgés de 18 à 24 ans. En effet, ils seraient 50% à avoir pris une photo avec leur smartphone en conduisant, et 1/4 aurait déjà été sur les réseaux sociaux au volant. Afin de prévenir ces risques, Ford prévoit pour cette année d’offrir un stage de sensibilisation à 5000 jeunes à travers l’Europe. Une bonne nouvelle quand on sait que les 18-24 ans sont les plus vulnérables aux accidents de la route.

 

 

 

AAAEP renseigne sur l'actualité de la sécurité routière et de tout ce qui touche de près ou de loin au monde de l'automobile, de la moto, de la route et des tests psychotechniques. Directeur associé de AAAEP, ma société est experte dans la passation de test psychotechnique dans le cadre de la récupération du permis de conduire en cas de suspension, d'annulation ou d'invalidation et plus généralement de retrait de permis de conduire.

Laisser un commentaire