stationnement gênant mise en fourrière

Stationnement très gênant: gare à l’amende !

Le stationnement en dehors des zones prévues peut vous revenir très cher ! Surtout si il est qualifié de « très gênant », une nouvelle catégorie.

Le stationnement « très gênant » est une nouvelle catégorie d’infraction au Code de la route. Entrée en vigueur en juillet 2015, Celle-ci est bien entendu plus sévèrement sanctionnée que le stationnement gênant: le véhicule est directement envoyé à la fourrière et son propriétaire écope d’une amende de 135 euros. Stationnement sur le trottoir, sur une place handicapée, ou encore sur un passage piéton, les conducteurs citadins ne font pas toujours preuve de civilité quand il s’agit de se garer. A titre d’exemple, 3100 amendes pour stationnement très gênant ont été remises aux cours des six derniers mois sur la ville du Mans. Si la sanction peut paraître excessive pour certains, rappelons que stationner sur un trottoir ou sur un passage piéton peut s’avérer dangereux pour les autres usagers de la route. Partant de ce constat, certains avaient d’ailleurs mis au point des stickers « garé comme une merde » pour faire part de leur énervement face à un véhicule mal stationné.

arrêt ou stationnement très gênant amende de 135 euros
arrêt ou stationnement très gênant amende de 135 euros

Stationnement très gênant: que dit le Code de la route ?

L’article R417-11 définit les situations dans lesquelles le stationnement d’un véhicule peut être qualifié de très gênant:

I.-Est considéré comme très gênant pour la circulation publique l’arrêt ou le stationnement :

1° D’un véhicule sur les chaussées et voies réservées à la circulation des véhicules de transport public de voyageurs, des taxis ou des véhicules d’intérêt général prioritaires ;

2° D’un véhicule ou d’un ensemble de véhicules de plus de 20 mètres carrés de surface maximale dans les zones touristiques délimitée par l’autorité investie du pouvoir de police ;

3° D’un véhicule sur les emplacements réservés aux véhicules portant une carte de stationnement pour personnes handicapées prévue à l’article L. 241-3-2 du code de l’action sociale et des familles ;

4° D’un véhicule sur les emplacements réservés aux véhicules de transport de fonds ou de métaux précieux ;

5° D’un véhicule sur les passages réservés à la circulation des piétons en traversée de chaussée ;

6° D’un véhicule au droit des bandes d’éveil de vigilance à l’exception de celles qui signalent le quai d’un arrêt de transport public ;

7° D’un véhicule à proximité des signaux lumineux de circulation ou des panneaux de signalisation lorsque son gabarit est susceptible de masquer cette signalisation à la vue des usagers de la voie ;

8° D’un véhicule motorisé à l’exception des cycles à pédalage assisté :

a) Sur les trottoirs, à l’exception des motocyclettes, tricycles à moteur et cyclomoteurs ;

b) Sur les voies vertes, les bandes et pistes cyclables ;

c) Sur une distance de cinq mètres en amont des passages piétons dans le sens de la circulation, en dehors des emplacements matérialisés à cet effet, à l’exception des motocyclettes, tricycles et cyclomoteurs ;

d) Au droit des bouches d’incendie. ;

II.-Tout arrêt ou stationnement très gênant pour la circulation publique prévu par le présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

III.-Lorsque le conducteur ou le titulaire du certificat d’immatriculation est absent ou refuse, malgré l’injonction des agents, de faire cesser le stationnement très gênant pour la circulation publique, l’immobilisation et la mise en fourrière peuvent être prescrites dans les conditions prévues aux articles L. 325-1 à L. 325-3.

 

 

AAAEP renseigne sur l'actualité de la sécurité routière et de tout ce qui touche de près ou de loin au monde de l'automobile, de la moto, de la route et des tests psychotechniques. Directeur associé de AAAEP, ma société est experte dans la passation de test psychotechnique dans le cadre de la récupération du permis de conduire en cas de suspension, d'annulation ou d'invalidation et plus généralement de retrait de permis de conduire.

Laisser un commentaire