La chanteuse Shy'm arrêtée pour conduite en état d'ivresse et défaut de permis

Shy’m condamnée pour sa mauvaise conduite

Shy’m, chanteuse bien connue des kikoolol, était arrêtée l’année dernière pour conduite en état d’ivresse et défaut de permis. Le jugement vient de tomber .

Shy’m était arrêtée et placée en garde à vue l’an dernier au cours de la nuit du 24 août pour conduite en état d’ivresse, avec 0,90 grammes d’alcool par litre de sang. Deux fois plus que le taux d’alcool autorisé donc, avec pour couronner le tout un défaut de permis. La starlette avait finit sa nuit au commissariat de police du 1er arrondissement parisien, ce qui ne l’a pas pour autant fait prendre conscience de la gravité de son acte. En effet, quelques jours plus tard Shy’m, qui n’a apparemment pas conscience de la gravité de l’infraction, postait sur Instagram « C’est ta vie ! Ne laisse personne te faire te sentir coupable parce que tu la vis à ta façon ». Aurait-elle besoin de réviser son Code de la route ? Pense-t-elle aux autres usagers de la route lorsqu’elle prend le volant en état d’ébriété ?

Jugement de Shy’m, sans Shy’m: parce qu’elle le vaut bien

Convoquée le 6 octobre devant le tribunal de Paris, Shy’m ne se serait pas présentée à l’audience. La vedette n’avait d’ailleurs pas fait le déplacement pour la première audience. C’est donc en son absence que le jugement a été rendu, elle est condamnée à verser 750 euros d’amende. Une somme jugée obsolète par beaucoup d’internautes du fait des revenus de la star. On s’étonne en revanche que celle-ci n’aie pas été invitée à suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière, l’alcool au volant étant responsable à hauteur de 25% des accidents mortels. Après le retrait de permis de Christophe Dechavanne, c’est donc au tour de la starlette de nous prouver que les célébrités ne sont pas forcément irréprochables au volant ! Star au volant, mort au tournant ?

 

 

AAAEP renseigne sur l'actualité de la sécurité routière et de tout ce qui touche de près ou de loin au monde de l'automobile, de la moto, de la route et des tests psychotechniques. Directeur associé de AAAEP, ma société est experte dans la passation de test psychotechnique dans le cadre de la récupération du permis de conduire en cas de suspension, d'annulation ou d'invalidation et plus généralement de retrait de permis de conduire.

One thought on “Shy’m condamnée pour sa mauvaise conduite

Laisser un commentaire