Simulateur de conduite le 12 juin 2014

Se tester grâce à des simulateurs de conduite

Les simulateurs de conduite sont des outils de prévention routière prometteurs. Ceux-ci pourraient également servir à la formation des apprentis conducteurs.

Flotte de simulateurs de conduite
Flotte de simulateurs de conduite

L’association 40 millions d’automobilistes recommande l’usage des simulateurs de conduite dans le cadre de la formation du permis de conduire. Une méthode qui permettrait d’entraîner les apprentis conducteurs à adopter les bons réflexes dans des situations de conduite extrêmes.

« La majorité des accidents de la route sont dus à des fautes de comportement », dit le délégué général de l’association 40 millions d’automobilistes, Monsieur Pierre Chasseray, qui rappelle qu’en 2013 3.300 personnes ont été victimes d’un accident mortel en France.

Avec ces simulateurs de conduite, les conducteurs sont placés dans des situations accidentogènes courantes et peuvent ainsi s’entraîner à avoir les bons réflexes en toute sécurité.

A la fin de la séance, un formateur se charge d’analyser les possibles erreurs du conducteur. « La différence entre un accident mortel et un accident évité, c’est quelques dixièmes de secondes de temps de réaction », dit Stéphane, qui en plus d’assurer la formation, est aussi à l’origine de la conception de ces simulateurs de conduite.

∼ Des simulateurs de conduite dans les auto-écoles ?

Sébastien insiste surtout sur la portée que peut avoir un moment d’inattention et souligne que « la formation dispense des conseils simples, permettant de diminuer au moins par deux son temps de réaction dans les situations d’accident »

S’il ne s’agit que d’un test, l’association 40 millions d’automobilistes espère proposer au gouvernement l’intégration des simulateurs de conduite dans la formation au permis de conduire. D’après Pierre Chasseray, l’utilisation d’un simulateur devrait en effet être obligatoire dans la formation des jeunes conducteurs, car la mise en situation pourrait permette une prise de conscience bien plus forte que la dispense de conseils théoriques.

Du 28 mai 4 juillet, l’association propose de tester sa conduite grâce à des simulateurs installés dans des centres de contrôle technique des réseaux Auto sécurité et Sécuritest.

 

AAAEP renseigne sur l'actualité de la sécurité routière et de tout ce qui touche de près ou de loin au monde de l'automobile, de la moto, de la route et des tests psychotechniques. Directeur associé de AAAEP, ma société est experte dans la passation de test psychotechnique dans le cadre de la récupération du permis de conduire en cas de suspension, d'annulation ou d'invalidation et plus généralement de retrait de permis de conduire.

Laisser un commentaire