Renault Clio hybride

Renault: La prochaine Clio sera dotée du système Hybrid Assist

La prochaine génération de la Renault Clio sera dotée du système Hybrid Assist confirme le Vice-Président de Renault en charge de la stratégie produit. Il s’agira du troisième modèle au losange à bénéficier du système hybride diesel « Hybrid Assist ». Dotée d’un bloc diesel et un petit moteur électrique, la citadine au Losange offrira des émissions de CO2 et des consommations en retrait mais pas de mode 100% électrique.

Clio: Le principal objectif est de réduire les émissions de CO2

Déclaré l’automne dernier sur la compacte Renault Mégane et confirmée au salon international de l’automobile de Genève sur le nouveau monospace compact Renault Scénic, la technologie Hybrid Assist devrait elle aussi faire son apparition sous le capot de la prochaine génération de Renault Clio. Bruno Ancelin, Vice-Président du constructeur en charge de la stratégie produit, leur a confié qu’une telle option a toutes les chances de voir le jour afin de réduire les émissions de CO2 de sa citadine.

Renault Clio hybride

Hybride low-cost

Plutôt que de se lancer sur des systèmes « Full Hybrid » complexes comme ceux utilisés sur la gamme Toyota/Lexus, Renault fait le choix d’une nouvelle technologie « Mild Hybrid », moins performante mais beaucoup moins chère à produire surtout sur un segment comme celui de la Clio où les marges sont réduites au minimum.

La futur Renault Clio hybride devrait ainsi reposer sur l’utilisation d’une batterie à faible voltage de 48 volts dont l’objectif sera essentiellement d’assister le moteur électrique dans les phases d’accélération et à bas régime pour limiter la consommation.

Du côté de la commercialisation, la Renault Clio hybride devrait être proposée lors du lancement de la cinquième génération de Clio dont la date d’arrivée n’a pas encore été annoncée.

L’hybride rechargeable pour le Talisman et l’Espace

Les segments inférieurs devront se contenter d’une hybridation « low-cost », si la motorisation rechargeable présentée pour la première fois sur le concept Renault Eolab au Salon de l’Automobile de Paris 2014 sera réservée dans un premier temps à la familiale Talisman et au monospace Espace. Le constructeur français a opté pour un bloc diesel 1.5 DCi associé à un alterno-démarreur assistant le premier dans les phases d’accélérations et de reprises, contrairement au groupe Toyota qui intègre depuis 2012 sa technologie « Full Hybrid » essence-électrique sur sa citadine Yaris.

La Toyota Yaris HSD et la Volkswagen Pole GTE, les principales concurrents

La Renault Mégane, la firme de Boulogne-Billancourt communique sur 76 g/km, un chiffre attractif pour les flottes d’entreprises qui souhaitent optimiser leur fiscalité. D’après le discours de Renault, le surcoût de l’hybridation doit être mesuré sur les segments citadines et compactes. Cependant, Volkswagen prévoit de lancer à l’horizon 2018 une nouvelle version hybride rechargeable de sa nouvelle Polo. Baptisée GTE, elle pourra parcourir une trentaine de kilomètres en mode 100% électrique et fera appel à un moteur essence.

 

AAAEP renseigne sur l'actualité de la sécurité routière et de tout ce qui touche de près ou de loin au monde de l'automobile, de la moto, de la route et des tests psychotechniques. Directeur associé de AAAEP, ma société est experte dans la passation de test psychotechnique dans le cadre de la récupération du permis de conduire en cas de suspension, d'annulation ou d'invalidation et plus généralement de retrait de permis de conduire.

Laisser un commentaire