radars embarqués immatriculation

Radars embarqués : encore des nouveautés

Embarqués directement dans les véhicules de police, les nouveaux radars risquent de faire pleuvoir amendes et retraits de points…

Des radars embarqués, une nouveauté que vous n’êtes pas prêts d’oublier… Dans le Lot-et-Garonne, depuis début mai, une nouvelle voiture banalisée circule sur les routes du département. Cette dernière est équipée d’un radar embarqué a son bord faisant pleuvoir les procès verbaux et les notifications de retraits de points dans les boites aux lettres des personnes ayant commis une infraction au code de la route.

Radars embarqués dans des voitures banalisés
Radars embarqués dans des voitures banalisés

Ce n’est seulement que depuis deux petits mois que ce véhicule circule sur les routes du département. Il ne sort pas tous les jours, il est pour l’instant resté dans l’Agenais mais à compter du 7 juillet et pour deux semaines, il migre dans le Marmandais.

Des radars embarqués et camouflés…

Ce nouveau type de radar est à tout point similaire aux précédents appareils  au niveau de son fonctionnement, cependant, son aspect ainsi que son emplacement sont modifiés. Ce dernier ne peut pas être repéré, et pour cause, il serait caché derrière la plaque d’immatriculation avant de la voiture. De plus l’appareil photo relié au radar embarqué se trouve derrière le par brise, mais les vitres fumées de ces véhicules le rendent indétectable par les conducteurs. Le signalement du véhicule est déjà présent sur le réseau social facebook, mais cela ne change rien à l’efficacité de ce nouveaux synthème.

Dès sa première sortie, le véhicule a enregistré plus de 380 PV.  D’ici les années à venir, ce sera plus de 300 radars embarqués qui vont sillonner les routes de France. .

«Qu’il pleuve, qu’il vente, de jour, de nuit, on est en mesure de verbaliser», rappelle le chef Naud. Ce gendarme rattaché à l’escadron de sécurité routière (EDSR) a à peine achever sa formation, et s’apprête à former ses collègues de Marmande, puis de Villeneuve. Cette nouvelle machine est capable d’ enregistrer 10 000 infractions dans sa boîte noire.

Un Radar moins sévère mais plus efficace

Deux gendarmes minimum doivent obligatoirement être présents à bord du véhicule. L’un au volant, l’autre aux manettes du système embarqué. En effet, le radar est mis sur pause à un rond-point ou à une intersection, par exemple, «car le véhicule change d’axe» quand la chaussée est séparée par un terre-plein central ou encore lorsqu’il se trouve en agglomération.

Les radars embarqués ont une tolérance à + 10 km/h pour les véhicules sur l’autre voie, + 20 km/h en cas d’éloignement. «Ce radar embarqué est moins sévère que les fixes», explique le Major Poeyusan,  patron du PMO. En revanche, il est encore plus efficace que ses pairs et permet de flasher dans les deux sens de circulation.

Aujourd’hui, 37,3 % des accidents dans le département sont liés à une vitesse excessive. «Les gens se prennent pour des champions du monde (…) Avec cette voiture-radar, nous visons tous les axes secondaires du réseau routier. Et les premières semaines d’expérience attestent que les automobilistes ne respectent toujours pas les limitations» explique le capitaine Alain Audonneau, commandant de l’escadron de sécurité routière (EDSR).

Depuis le début de l’année, 4 316 PV relevés par des radars fixes  ainsi que 2 148 relevés par d’autres moyens (Eurolaser, etc…) se sont ajoutés aux 380 comptabilisés par la voiture-radar. Le capitaine Audonneau déplore cependant le fait que, malgré l’efficacité de ces nouveaux radars, « on ne peut que constater l’échec de la prévention et de l’information ».

 

 

AAAEP renseigne sur l'actualité de la sécurité routière et de tout ce qui touche de près ou de loin au monde de l'automobile, de la moto, de la route et des tests psychotechniques. Directeur associé de AAAEP, ma société est experte dans la passation de test psychotechnique dans le cadre de la récupération du permis de conduire en cas de suspension, d'annulation ou d'invalidation et plus généralement de retrait de permis de conduire.

2 thoughts on “Radars embarqués : encore des nouveautés

Laisser un commentaire