handicap & conduite

Permis de conduire et handicap

Quand l’handicap ne prive pas la conduite

Le Ministère des Transports s’occupe de définir les restrictions des personnes handicapées concernant la conduite (d’après l’arrêt du 21 décembre 2005).

Cet arrêt autorise la conduite automobile des personnes handicapées ou atteintes de pathologies diverses.

L’autorisation est donnée en fonction des capacités de chaque individu.

Conduite handicapé
conduite handicapé

Une liste des affectations médicales est proposée, dans laquelle y est décrit les incapacités physiques qui pourraient restreindre et interdire la conduite.

La loi prévoit une évaluation dans laquelle on analyse les aptitudes physiques du candidat. Cette analyse permettra de déterminer si les incapacités constatées risque d’empêcher à  la conduite d’un véhicule.

L’évaluation est faite lors d’une visite médicale .

Les capacités indispensables, voir obligatoires pour une conduite en toute sécurité :

– Une suffisance cardiaque

– Une acuité visuelle minimum de loin

– Un système attentionnel de qualité

– Une perception de la vitesse et des distances de qualité

Les personnes atteinte d’un handicap qui souhaitent gagner en autonomie, doivent obtenir un permis « B aménagement » ou un permis B « boite automatique » et/ou avec « embrayage automatique » en fonction du handicap et de la nécessité.

La procédure :

– La visite médicale : Elle est obligatoire et permet de définir les aptitudes et les nécessités de chaque individu.

– La préparation à l’examen : Préparation avec un centre de rééducation et de réadaptation fonctionnelle.

Dans le cas où la personne bénéficie de traitements paramédicaux dans un centre de rééducation et de réadaptation formant à la conduite automobile: La préparation à l’examen s’effectuera au sein de cet établissement

Dans le cas ou la personne n’est pas suivie dans un centre de rééducation: Après avis du médecin, les inspecteurs du permis de conduire conseillent sur les aménagements à apporter au véhicule qui passera à l’examen.

 

Et enfin L’EXAMEN !

 

 

AAAEP renseigne sur l'actualité de la sécurité routière et de tout ce qui touche de près ou de loin au monde de l'automobile, de la moto, de la route et des tests psychotechniques. Directeur associé de AAAEP, ma société est experte dans la passation de test psychotechnique dans le cadre de la récupération du permis de conduire en cas de suspension, d'annulation ou d'invalidation et plus généralement de retrait de permis de conduire.

Laisser un commentaire