Permis de conduire accéléré, comment faire ?

Le permis de conduire accéléré est une bonne alternative pour les apprentis conducteurs voulant passer le permis rapidement. Voici les démarches à effectuer.
Vous manquez de temps pour passer votre permis de conduire ? Aujourd’hui, il existe une alternative, il s’agit du permis de conduire accéléré. Certaines auto-écoles le pratiquent déjà, cette nouvelle méthode consiste à apprendre à conduire en un temps record. Il suffit de suivre une formation intensive d’une  quinzaine de jours en général.Voici les démarches à suivre pour l’obtention d’un permis accéléré. Après avoir suivit les formations et obtenu son permis de conduire accéléré, il est important de faire une demande de permis définitif. Pour ce faire, rendez vous auprès de la préfecture du lieu d’examen ou de votre habitation. Attention, il est important de faire la demande au plus tard 2 mois après avoir acquis le certificat provisoire. Si vous dépassez ce délai, il vous sera impossible de prendre le volant. Si malgré cela, vous prenez tout de même le volant, vous écoperez d’une amende dans le cas où vous seriez appréhendé par les forces de l’ordre.

 

Comment obtenir son permis de conduire accéléré ?

Les conditions de demande peuvent varier suivant les préfectures. En règle générale, le demandeur doit se munir du certificat provisoire, d’une pièce d’identité et du règlement de la taxe régionale pour les permis de conduire. Cette procédure peut se réaliser environ 2 semaines après avoir reçu le certificat provisoire.
 

Prenons l »exemple de M. Renard, qui du lundi au vendredi de la 1ère semaine,  enchaîne des séries de code de la route. Tous les jours, il passe six heures devant un ordinateur. A ses côtés se trouve la secrétaire de l’auto-école, qui lui donne de précieux conseils à chacune de ses erreurs. Cependant, pour M. Renard, le rythme de la formation est très soutenue et fatigant : « C’est du bourrage de crâne, mais ça marche ». L’étudiant, lui, rencontre beaucoup de succès pour cette  épreuve dès la première tentative.

Pour pouvoir poursuivre la formation, l’obtention du code est obligatoire. En cas d’échec, l’auto-école ne peut continuer l’apprentissage intensif en raison du délai d’attente pour l’obtention d’une nouvelle date de passage à l’examen écrit.

Passer le permis de conduire en accéléré, une formation intensive
Passer le permis de conduire en accéléré, une formation intensive

L’examen final, une autre paire de manches …

Après avoir obtenu le code, la deuxième semaine se passe en voiture. En accéléré, il n’y a pas beaucoup de temps : on commence directement en conditions réelles et non étape par étape – volant puis pédale – comme il est d’usage en formation classique.  Pour M. Renard,ce n’est pas un problème :  « Le fait d’enchaîner les heures m’a rapidement mis en confiance », dit-il.  Durant cette deuxième semaine, il passe en moyenne quatre heures par jour au volant : « Deux heures le matin, deux heures l’après-midi, ça me laisse le temps de repenser aux erreurs commises dans la matinée et de les corriger. »

Pour M. Renard, à la fin de cette deuxième semaine, dix heures de conduite supplémentaires sont nécessaires selon un professeur et gérant de l’auto-école« Il faut qu’on te rajoute dix heures sinon tu vas droit dans le mur ». Actuellement, réussir à obtenir son permis de conduire en vingt heures de conduite relève du miracle : la moyenne nationale oscille entre trente-trois heures et trente-quatre heures. Pour M. Renard, ces heures supplémentaires, dans cette auto-école, représentent un surcoût de 480 euros qui porte le prix total de la formation à 2 180 euros.

L’étudiant, lui, doit réussir à jongler entre ses cours et les heures de conduite le soir.

Malheureusement, M. Renard échouera à l’examen final du permis de conduire accéléré malgré la somme importante déjà investie.  « J’étais nerveux, j’ai fait des petites erreurs. Je ne pense pas que mon échec soit dû à la formation intensive »,commente-t-il. Pour d’autres, les stages de conduite en accéléré ont payé. C’est notamment le cas de Alexandre Petit, 20 ans, qui a passé son permis en juin 2013 et qui a réussi du premier coup,  bien qu’il n’ait jamais conduit auparavant. Alexandre a obtenu son permis en seulement 20 heures, ne déboursant « que » 1 450 euros (tarif peu comparable à ceux des grandes villes). Satisfait de sa formation, il nuance cependant son enthousiasme : « Il y a plusieurs points qui pourraient en freiner certains : le surcoût et l’aspect chronophage de la formation ». 

Le permis de conduire accéléré, pas toujours approuvé

Pour le SNICA-FO (Syndicat national des inspecteurs, cadres et administratifs du permis de conduire et de la sécurité routière), les formations accélérées posent problème.  « Elles encouragent la performance pour l’examen plutôt que la compétence sur le long terme », déclare Laurent Deville, secrétaire national de ce syndicat. « On considère qu’il est nécessaire d’avoir une période de réflexion, de maturité et de recul sur la formation, et les stages intensifs ne le permettent pas », 

En raison de son échec à l’examen final du permis accéléré, M. Renard devra patienter entre quatre et six mois pour obtenir une nouvelle date de passage dans la même auto-école. Seule solution pour repasser l’examen plus rapidement : changer d’auto-école. Ce qui alourdira la facture car, dans la majorité des cas, la nouvelle auto-école imposera un certain nombre d’heures, facturées au prix fort, avant de passer le permis. Encore faut-il que l’auto-école ait de la place pour l’accueillir. Au final, le permis de conduire accéléré aura bien ralentit Monsieur Renard…

Le permis de conduire accéléré est-il rentable
Le permis de conduire accéléré est-il rentable
 

AAAEP renseigne sur l'actualité de la sécurité routière et de tout ce qui touche de près ou de loin au monde de l'automobile, de la moto, de la route et des tests psychotechniques. Directeur associé de AAAEP, ma société est experte dans la passation de test psychotechnique dans le cadre de la récupération du permis de conduire en cas de suspension, d'annulation ou d'invalidation et plus généralement de retrait de permis de conduire.

One thought on “Permis de conduire accéléré, comment faire ?

  1. Le permis de conduire constitue une étape essentielle vers l’autonomie et l’exercice de nouvelles responsabilités :
    accès aux loisirs, recherche d’un emploi, d’une formation professionnelle ou universitaire.
    En effet, pour des raisons personnelle ou professionnelle,
    pouvoir conduire un véhicule est le plus souvent indispensable.
    Mais avant de pouvoir rouler au volant de votre véhicule préféré,
    il faut passer l’examen du permis de conduire, examen qui peut
    se révéler une terrible épreuve pour certains.
    En effet, certains pourraient être de bons conducteurs
    mais perdent leurs moyens devant l’examinateur, ou n’ont pas de chance
    le jour de l’examen et n’ont plus les moyens de reprendre des leçons
    ou encore ne peuvent plus attendre car une opportunité personnelle ou
    professionnelle immédiate est à saisir.
    Obtenir son permis de conduire est une étape clé dans une vie.

     

Laisser un commentaire