passer le permis avec un facteur

Passer le permis avec un facteur

Passer le permis avec un facteur comme examinateur : voilà une réforme inattendue qui divise déjà les apprentis conducteurs et les usagers de la route.

Cette réforme inattendue a été votée par les députés vendredi dernier. L’objectif visé par cette réforme permettant de passer le permis avec un facteur est de ramener à 45 jours le délai moyen maximal entre deux présentations de l’examen du permis de conduire par candidat. Ce qui correspond au délai d’attente moyen actuellement en vigueur en Europe.

Pour le moment, le délai d’attente moyen en Rhône-Alpes et Ille-de-France est compris entre 98 et 200 jours. Ce délai est inférieur à 65 jours pour les départements de plus petite envergure.

 

Les retraités de la police et de l’armée également concernés

Dans la mesure où les inspecteurs traditionnels d’autos-écoles dépendants du ministère de l’Intérieur ne seraient pas en mesure de respecter les délais d’attente exigés, certains agents publics, voire des contractuels, seront en mesure de faire passer l’examen du permis de conduire. Ainsi, aucun risque de voir ce service privatisé.

Cela vaut également pour les retraités de la police et de l’armée, néanmoins les agents de La Poste restent la cible prioritaire d’Emmanuel Macron, à l’origine de la réforme. Le Premier ministre a d’ailleurs « demandé au PDG de La Poste de s’organiser en conséquence ». A priori, pas de discussion possible, les candidats pourront sous peu passer le permis avec un facteur.

ancien combattant
ancien combattant

 

Passer le permis avec un facteur: ce que pensent les syndicats

En fonction des syndicats on peut voir une divergence d’opinions par rapport à cette réforme permettant de passer le permis avec un facteur. Du côté de SUD-PTT, cette réforme est prise pour une « totale improvisation » de la part du gouvernement. Le syndicat s’étonnait d’ailleurs dans un communiqué : « Au moyen d’une formation sommaire, n’importe quel agent de La Poste pourrait donc se poser sur le siège passager et attribuer le fameux papier rose ».

Pour SUD-PTT, c’est faire preuve d’un manque de considération à la fois envers les inspecteurs d’auto-écoles et envers les postiers qui apparemment n’auraient pas suffisamment de travail. Le syndicat a d’ailleurs rappelé que la Poste avait déjà perdu 90.000 postes au cours de cette décennie

Cette crainte liée à l’emploi amène également la CFDT rechercher en détails tous les facteurs pouvant favoriser l’emploi des agents de la poste.

Quoi qu’il en soit, la réforme, aussi saugrenue soit-elle, est en place, les apprentis conducteurs pourront donc passer le permis avec un facteur. Reste à voir si ce système sera réellement efficace, et quel rôle auront à y jouer les inspecteurs traditionnels.

manifestation agents de la poste
manifestation agents de la poste

 

 

 

 

 

AAAEP renseigne sur l'actualité de la sécurité routière et de tout ce qui touche de près ou de loin au monde de l'automobile, de la moto, de la route et des tests psychotechniques. Directeur associé de AAAEP, ma société est experte dans la passation de test psychotechnique dans le cadre de la récupération du permis de conduire en cas de suspension, d'annulation ou d'invalidation et plus généralement de retrait de permis de conduire.

One thought on “Passer le permis avec un facteur

Laisser un commentaire