Paris: Interdiction de circulation des véhicules polluants

Une interdiction de circulation des véhicules polluants sur Paris sera peu à peu mise en place par la maire de la capitale.

 

La maire de Paris, Anne Hidalgo, à l’intention de mettre en place bon nombre de mesures anti-pollution d’ici à 2020. La dernière mesure à voir le jour sera l’interdiction de circuler sur Paris pour les véhicules roulant au diesel. Contre la pollution nous devons agir en urgence. Voilà le message qu’a lancé Anne Hidalgo en janvier au cours d’un entretien avec Le Monde. La maire de Paris, qui présentait son plan anti-pollution le 9 février au Conseil de Paris, a annoncé une interdiction de circulation des poids lourds et cars polluants à partir du 1er juillet. «Et le 1er juillet 2016, en s’appuyant sur la loi de transition énergétique, cette interdiction s’appliquera à tous les véhicules les plus polluants», a ajouté la maire de la capitale.

Avant d’en arriver au bannissement total des véhicules polluants, la maire de Paris aimerait, à l’image de 200 villes européennes, créer dans Paris une zone dite à basse émission dont l’accès sera progressivement interdit à tous les véhicules polluants, qu’ils roulent au diesel à  l’essence. Selon Anne Hidalgo, les zones concernées par cette interdiction de circulation doivent être définies en collaboration avec l’État. Toutefois, «dans un premier temps», elles devraient s’appliquer à toute la capitale. Seuls le périphérique et les bois parisiens ne seraient pas concernés.

interdiction de circulation des véhicules polluants et diesel sur Paris
interdiction de circulation des véhicules polluants et diesel sur Paris

Interdiction de circulation des véhicules polluants et pros

Interrogée concernant les solutions immédiates qui seraient apportées aux professionnels impactés par cette interdiction de circulation, la maire de Paris a argué de la nécessité d’effectuer au plus vite une transition vers un véhicule non-polluant. Selon elle, «les opérateurs se montrent très intéressés par le passage à des véhicules plus propres». Afin d’aider les professionnels à réaliser cette démarche, Anne Hidalgo propose de mettre en place une aide financière en complément de l’aide proposée par l’État. «L’aide des pouvoirs publics représentant ainsi 50 % du prix d’achat du véhicule. Et pour les 50 % restants, je souhaite favoriser la création d’un crédit à taux préférentiel. Je vais mettre autour de la table le secteur bancaire parisien et les commerçants pour avancer sur ces prêts» a-t-elle expliqué .

Concernant les véhicules n’ayant pas encore d’équivalent propre, la maire de la capitale souhaite pousser les constructeurs à fournir une offre: «Le 26 mars, je vais réunir les maires des villes françaises et européennes pour travailler sur les groupements de commandes. Cela permettra de créer un effet de levier pour faire émerger une offre compétitive de véhicules propres. Cette demande sera génératrice d’activité et d’emplois». L’objectif avec cette interdiction de circulation en aucun cas «d’avoir une mesure couperet qui ne leur permettrait plus d’exercer leur activité. Je suis garante de la bonne poursuite de leur activité» a assuré Anne Hidalgo.

véhicule propre
véhicule propre

 

Des mesures incitatives à 5 millions d’euros

Ces différentes mesures visent à arriver de manière progressive à une interdiction de circulation totale sur Paris de tous les véhicules roulant au diesel, qu’il s’agisse de véhicules professionnels ou particuliers, d’ici 2020. Anne Hidalgo recommande vivement aux personnes visées par cette mesure à procéder dès au plus vite aux démarches de transition vers un véhicule non polluant. De nombreuses mesures ayant pour but d’inciter les parisiens à changer de mode de transport sont déjà en place:

  • Aides financières pour l’achat d’un véhicule propre (vélo ou voiture)
  • Abonnements à Autolib’
  • Remboursement du pass Navigo
  • Développement du réseau de bornes de recharge électrique
  • Augmentation des moyens d’autopartage par le biais d’Autolib’ ainsi que d’autres entreprises opérant sur de grands trajets
  • Gratuité de stationnement pour toutes les personnes qui entrent et circulent sur Paris à bord d’un véhicule non polluant, rechargeable ou électrique, avec en prime la possibilités d’effectuer la recharge du véhicule gratuitement la nuit.

Le montant de ces aides se chiffrent à plus de cinq millions d’euros pour une année.

La maire de Paris rejette les critiques l’accusant de faire la guerre aux automobilistes : «il ne s’agit pas d’empêcher de circuler mais de permettre de circuler sans polluer». Elle insiste également pour justifier cette interdiction de circulation des véhicules polluants sur sa volonté de soutenir un enjeu de santé publique d’importance capitale : «La conférence sur le climat aura lieu à Paris en décembre 2015, nous ne pouvons être en dessous de l’ambition qui sera portée par la France».

 

AAAEP renseigne sur l'actualité de la sécurité routière et de tout ce qui touche de près ou de loin au monde de l'automobile, de la moto, de la route et des tests psychotechniques. Directeur associé de AAAEP, ma société est experte dans la passation de test psychotechnique dans le cadre de la récupération du permis de conduire en cas de suspension, d'annulation ou d'invalidation et plus généralement de retrait de permis de conduire.

One thought on “Paris: Interdiction de circulation des véhicules polluants

Laisser un commentaire