Permis de conduire

Ou payer son permis le moins cher ?

Le mercredi 21 septembre 2016

l’association UFC que choisir montre une étude rendu public qui souligne les disparités entre les autos-écoles pour la passation du permis de conduire. A savoir, les taux de réussite falsifiés, le défaut d’information tarifaire, les différences de prix.

Ces dernières années, le secteur du permis de conduire subit de nombreuses réforme. L’association UFC a mené son enquête auprès de 1374 auto-écoles de 82 département et de nouvelle Calédonie. UFC a découvert qu’une auto-école sur cinq ne respectait pas l’obligation réglementaire de mettre en vitrine les prix qu’elles pratiquent.

Malheureusement 93% des autos-écoles facturent des frais d’accompagnement à l’examen du code de la route. A savoir que ces frais supérieur au plafond autorisé équivalent au prix d’une heure de conduire (approximativement 50 euros).

Infographie sur les villes les plus chers

D’après Antoine Autier, « Ces frais se résument à vous prendre par la main et vous accompagner au centre d’examen du code. Il y a une légitimité et même une obligation à être accompagné à l’examen pratique du permis de conduire, mais pas pour l’examen théorique. (…) Certaines auto-écoles n’hésitent pas à dire que c’est un minimum légal et le consommateur pense donc qu’il est obligé de payer »

Le jeune futur conducteur est trompé par les « faux » taux de réussite annoncés par les autos-écoles. 54.8% des autos-écoles affichent des chiffres supérieur d’au minimum cinq points à la réalité de leurs résultats.

L’association UFC que choisir évalue le prix moyen du forfait de base a 1804 euros en sachant qu’en moyenne les candidats prennent 15 heures supplémentaires (+50 euros par heure) faites le calcul..

En conclusion, d’après l’Association UFC que Choisir, il faudrait qu’il y ai une « réforme structurelle et d’ampleur » du secteur, à commencer par une « refonte de l’information pré-contractuelle » avec un affichage généralisé et harmonisé des tarifs et des vrais taux de réussite.

 

 

 

AAAEP renseigne sur l'actualité de la sécurité routière et de tout ce qui touche de près ou de loin au monde de l'automobile, de la moto, de la route et des tests psychotechniques. Directeur associé de AAAEP, ma société est experte dans la passation de test psychotechnique dans le cadre de la récupération du permis de conduire en cas de suspension, d'annulation ou d'invalidation et plus généralement de retrait de permis de conduire.

Laisser un commentaire