Le monde de l’automobile sera électrique dans le futur?

Ces dernières semaines se sont succédé les actes d’allégeance à l’électrique, en particulier de la part des constructeurs allemands qui, jusqu’alors, apparaissaient plutôt réticents. Il faut croire que, désormais, tout le monde y croit dur comme fer. Le plus vibrant des plaidoyers est venu de Volkswagen, touché par la grâce de la fée électricité après avoir été atteint de plein fouet par le scandale des moteurs diesel truqués. La stratégie Volkswagen à l’horizon 2025, présentée mi-juin, fera donc la part belle aux véhicules électriques, avec pas moins de trente modèles destinés à représenter jusqu’à 25 % des ventes.

Le groupe Daimler (Mercedes, Smart) n’est pas en reste. Il prépare un plan stratégique basé sur « l’électromobilité », qui pourrait prévoir la création d’une marque consacrée aux modèles « zéro émission ». Mercedes dévoilera au Mondial de l’automobile de Paris (du 1er au 16 octobre) une voiture tout-électrique dont l’autonomie atteindra 500 km. Une réponse à Tesla mais aussi à Porsche, qui s’est fraîchement converti, et à BMW, alors que l’Allemagne a institué, le 2 juillet, un système de primes (4 000 euros) en faveur des modèles électriques.

PSA et leur accord pour la fabrication de voiture électrique…

Afficher l'image d'origine

De son côté, PSA Peugeot-Citroën vient de signer deux accords avec son actionnaire chinois Dongfeng, prévoyant la fabrication, d’ici trois ans, de modèles conçus en commun. Ford, soucieux de ne pas laisser le champ libre à la Chevrolet Bolt, que Général Motors s’apprête à lancer, vient de faire savoir qu’un modèle électrique de grande diffusion est en approche, sans doute pour 2019. Quant aux marques qui se sont positionnées de longue date sur ce marché, elles continuent de peaufiner leur gamme. Renault améliore régulièrement l’autonomie de la Zoé, qui, de 200 km aujourd’hui, devrait être portée à 300 km d’ici à 2020.

Un autre plan électrique qui augmente..

Plus crédible et (un peu) plus performante en termes d’autonomie, l’automobile électrique progresse aussi sur un autre plan : elle est en train de devenir plus désirable. L’aura acquise par Tesla, dont le futur Model 3, qui doit élargir la clientèle de la marque à partir de 2018, a déjà reçu quelque 325 000 précommandes, y a contribué. L’engagement des constructeurs premium allemands confirme que ces voitures ne sont pas seulement destinées à des fonctions utilitaires.

 

La vente électrique augmente

Afficher l'image d'origine

Enfin, à mesure que les ventes décollent, on en sait davantage sur la clientèle : plus aisée, plus féminine, mais aussi plus périurbaine que vraiment citadine. Des utilisateurs qui rechargent leur véhicule à la maison ou sur leur lieu de travail, rarement sur les bornes publiques. Ce qui devrait inciter à mettre davantage l’accent sur l’installation de bornes dans les logements collectifs.

 

AAAEP renseigne sur l'actualité de la sécurité routière et de tout ce qui touche de près ou de loin au monde de l'automobile, de la moto, de la route et des tests psychotechniques. Directeur associé de AAAEP, ma société est experte dans la passation de test psychotechnique dans le cadre de la récupération du permis de conduire en cas de suspension, d'annulation ou d'invalidation et plus généralement de retrait de permis de conduire.

Laisser un commentaire