MCity fausse ville voiture autonome sans chauffeur test université michigan tgechnologie automobile

MCity, la ville des voitures autonomes !

MCity est une fausse ville construite pour tester les voitures autonomes. Celle-ci se situe dans le Michigan et signe un partenariat entre de grandes firmes.

MCity ressemble à n’importe quelle ville américaine avec ses bâtiments, ses rues et ses feux de signalisation. En y regardant de plus près, on s’aperçoit très vite qu’il ne s’agit pas d’une ville comme les autres ! Les passants que l’on croise dans MCity sont des robots, et les immeubles sont en réalité des décors de cinéma amovibles. Cette fausse ville a été construite sur le campus de l’université de l’état du Michigan (US) et a pour vocation de procéder à des essais de voitures autonomes sans risquer de de créer des accidents. Le projet est issu d’un partenariat entre des chercheurs issus d’agences gouvernementales et des chercheurs de chez Toyota, General Motors, ou encore Ford. Verizon (opérateur télécoms) et Here (société spécialisée dans la cartographie) font également partie de ce projet palpitant. C’est Here, une société appartenant au groupe Nokia, qui a pour tâche de cartographier MCity afin de permettre à une voiture sans conducteur de l’arpenter sans embûches.

L'une des rues de MCity, ville test pour les voitures autonomes
L’une des rues de MCity, ville test pour les voitures autonomes

Mcity, la ville de test des voitures sans chauffeur

Avec une superficie proche des 13 hectares, MCity va permettre de réaliser de nombreux tests des situations de conduite à risques et d’améliorer les performances des technologies utilisées par les véhicules autonomes. La ville est en effet dotée de nombreux pièges tels que des tunnels bloquant les signaux des satellites et du Wifi, d’une allée d’arbres les atténuant, de façades composées de différents types de matériaux permettant de tester l’efficacité des capteurs, ou encore de différents types de chaussées.  Les technologies en matière de communication « machine to machine » (communication entre deux véhicules) mises au point par l’université du Michigan seront également passées en revue. Premier site de tests dédié, la ville factice Michigan City aurait certainement pu éviter à la Google Car les quelques 14 accidents de la route subis au cours de ses phases de tests et démonstrations. En effet, jusqu’à présent ceux-ci s’effectuaient en situation réelle ou sur des terrains privés.

 

 

AAAEP renseigne sur l'actualité de la sécurité routière et de tout ce qui touche de près ou de loin au monde de l'automobile, de la moto, de la route et des tests psychotechniques. Directeur associé de AAAEP, ma société est experte dans la passation de test psychotechnique dans le cadre de la récupération du permis de conduire en cas de suspension, d'annulation ou d'invalidation et plus généralement de retrait de permis de conduire.

Laisser un commentaire