l'année automobile nouvelle édition

L’année automobile: parution d’un nouvel ouvrage

L’année automobile, l’ouvrage référence en matière de culture, industrie et sport automobile depuis 62 ans est de retour. Cet ouvrage incontournable nous propose dans sa nouvelle édition moult articles et illustrations sur l’actualité automobile de l’année écoulée qui vient de s’écouler.

année-automobile-1
année-automobile-1

 

L’année automobile est depuis maintenant 62 ans une référence en la matière. C’est donc un véritable plaisir de pouvoir annoncer son retour avec une version 2014-2015 flamboyante. Une bonne occasion pour les passionnés de faire le point sur tous les domaines liés à l’actualité automobile. En effet, l’année automobile nous propose un remarquable triptyque sur l’actualité culturelle, sportive et industrielle du secteur automobile.

Dans la préface de cette nouvelle édition de l’année automobile, le rédacteur en chef Serge Bellu se demande si nous sommes arrivés à un stade où l’on se pose la question de la manière dont doit évoluer le style automobile. De son point de vue, « la frivolité du paraître a supplanté la pertinence du concept ». Il nous rappelle au passage l’un des dilemmes des constructeurs automobiles, apporter satisfaction au public le plus large possible. A ce sujet, il déclare avec humour que l’on ne séduit pas de la même façon un New-Yorkais, un Bengali ou un Breton. Une entrée en matière qui nous laisse augurer du ton que prend la suite de l’ouvrage.

Des sensations fortes avec l’année automobile

Dès l’introduction de cette nouvelle édition de l’année automobile, la partie « prologue » nous offre des sensations fortes en revenant sur les faits marquants de l’année dans le monde automobile tels que le grave accident subit par Michael Schumacher en décembre dernier, le départ de Renault de Carlos Tavares en faveur de PSA, ou encore la rencontre en mars dernier à l’Elysée des dirigeants de Peugeot et de Dongfeng. On y trouve également un chapitre complet dédié à l’économie revenant sur « les frémissements «  du marché automobile mondial. Ce chapitre traite entre autres de l’augmentation des ventes aux Etats-Unis, du potentiel considérable détenu par le Mexique, ainsi que de la reprise des ventes en Europe.

Vient ensuite la partie sport, avec une introduction fracassante où la F1 est définie comme une tragi-comédie parsemée de trahisons, d’intrigues et de portes qui claquent. Tandis que les monoplaces se mettent au V6, le paddock est aujourd’hui encore le théâtre d’une partie de chaises musicales. Pour preuves, le départ de Luca di Montezemolo et de Domenicali de l’écurie Ferrari, ainsi que le retour chez Mercedes de Ron Dennis. L’année automobile n’omet rien, quitte à rappeler de tristes souvenirs. On trouvera ainsi parmi son contenu des articles sur la dramatique sortie de piste de Jules Bianchi à Suzuka un jour de pluie, ainsi que sur les déboires judiciaires du grand mécène de la Formule 1,  Ecclestone.

L’année automobile nous propose également un chapitre consacré à la saison d’endurance avec un préambule consacré aux Formules de promotion et à IndyCar.

l'année automobile
l’année automobile

 

Année de l’automobile: expositions prestigieuses

Dans la suite de ce nouvel ouvrage de l’année automobile, on trouve un chapitre consacré au rallye et à l’efficacité implacable de Volkswagen au cours d’une saison clairement dominée par Sébastien Ogier.

Une autre section s’intéresse de plus près aux voitures de tourisme, traitant ainsi du Sprint Cup de la Nascar, du DT et du WTCC, unique championnat faisant concourir des voitures de tourisme estampillé FIA.

Pour finir, une grande partie de cet ouvrage d’exception qu’est l’année automobile s’intéresse à l’art dans le secteur automobile, une bonne occasion de contempler les plus remarquables toiles d’expositions prestigieuses telles que l’exposition sur le mouvement futuriste qui s’est déroulée au Guggenheim à New-York,  l’exposition Dream Cars qui a eu lieu au High Museum d’Atlanta, ou encore la Chantilly Arts & Elegance. De quoi ravir les amateurs de belles carrosseries. L’ouvrage comprend 304 pages et est vendu pour la somme de 69 euros. Un cadeau de Noël qui ravira à coup sûr les passionnés d’automobiles !

Chantilly
Chantilly

 

 

 

 

AAAEP renseigne sur l'actualité de la sécurité routière et de tout ce qui touche de près ou de loin au monde de l'automobile, de la moto, de la route et des tests psychotechniques. Directeur associé de AAAEP, ma société est experte dans la passation de test psychotechnique dans le cadre de la récupération du permis de conduire en cas de suspension, d'annulation ou d'invalidation et plus généralement de retrait de permis de conduire.

Laisser un commentaire