Bernard tapie voit son permis retiré après suite à un excès de vitesse sur l'A7

Bernard Tapie pied au plancher: son permis retiré

Bernard Tapie n’a décidément pas la cote auprès des forces de l’ordre… Suite à un excès de vitesse dans le Vaucluse, son permis lui a été retiré.

Bernard Tapie, homme d’affaires connu des français pour ses nombreuses frasques, fait encore parler de lui. Cette fois-ci ce n’est pas pour les poursuites judiciaires dont il est coutumier ou pour son retour en politique, mais pour un excès de vitesse sur l’A7. En effet, M.Tapie a été attrapé par les gendarmes à une vitesse de 185 km/h alors que la limitation de vitesse est fixée à 130 km/h. Ceux-ci ont bien entendu directement rédigé un avis de rétention de permis que l’intéressé aurait refusé de signer. Toutefois, d’après une source proche de l’enquête, Bernard Tapie serait resté courtois malgré son refus d’obtempérer. Quoi qu’il en soit, ayant été contrôlé à plus de 50 km/h au dessus de la vitesse autorisée, celui-ci encourt un retrait de six points, une suspension du permis de conduire ainsi qu’une amende de 1500 euros.

Bernard Tapie s'est vu remettre un avis de rétention de permis par les gendarmes suite à un excès de vitesse
Bernard Tapie s’est vu remettre un avis de rétention de permis par les gendarmes suite à un excès de vitesse

Test psychotechnique et visite médicale pour Bernard Tapie

Ce que ne se figurait sûrement pas l’homme d’affaires lorsqu’il a mis le pied au plancher, c’est que les gendarmes se trouveraient là pour lui retirer son titre de conduite. Afin de le récupérer, il devra effectuer une évaluation psychotechnique auprès d’un centre de test agréé ainsi qu’une visite médicale auprès d’un médecin, lui aussi agréé par la préfecture de son département. Reste à savoir si il acceptera sans broncher de se plier à ses démarches, ou si il choisira de contester le retrait de permis pour les éviter. Son cas n’est d’ailleurs pas sans rappeler celui d’autres célébrités telles que Shy’m ou Christophe Dechavanne qui se sont fait retirer le permis pour avoir fait fi du Code de la route

 

AAAEP renseigne sur l'actualité de la sécurité routière et de tout ce qui touche de près ou de loin au monde de l'automobile, de la moto, de la route et des tests psychotechniques. Directeur associé de AAAEP, ma société est experte dans la passation de test psychotechnique dans le cadre de la récupération du permis de conduire en cas de suspension, d'annulation ou d'invalidation et plus généralement de retrait de permis de conduire.

Laisser un commentaire