Alerte radar

Alerte radars: 10.000 abonnés pour le groupe AR86

L’alerte radar du groupe facebook AR86 compte plus de 10.000 conducteurs abonnés qui continuent d’alimenter la page de nouvelles alertes de contrôles radars.

Henri, abonné au groupe depuis une quinzaine de jours, avoue l’avoir rejoint pour éviter les amendes. Grâce aux alertes reçues sur son téléphone, il admet avoir évité deux radars mobiles. Les abonnés du groupe envoient leurs alertes si ils repèrent un contrôle radar. Celles-ci sont ensuite vérifiées par l’administrateur avant validation et publication sur la page du groupe alerte radars 86. Chaque alerte radar prend la forme d’un court post détaillant les informations utiles aux abonnés: le type de dispositif repéré, l’heure à laquelle il a été vu ainsi que sa localisation. La page contient également de nombreuses photographies et vidéos recensant tous types de radars. Les radars mobiles, ou radars embarqués, sont d’ailleurs le cheval de bataille du groupe, avec des photos de véhicules banalisés et de leurs plaques d’immatriculation. C’est Jérémy, un chauffeur livreur âgé de 24 qui a créé le groupe au mois de janvier. Il a tout de même instauré certaines restrictions en matière d’alerte radars, aucun visage ne doit être montré, et interdiction de signaler les dépistages de stupéfiants ou les contrôles d’alcoolémie:  « Nous sommes parfaitement favorables aux radars. S’il n’y en avait pas, ce serait la porte ouverte au grand n’importe quoi. Ce qu’on demande, c’est juste que les radars soient disposés dans des zones réellement dangereuses, et pas seulement pour des raisons financières ! »

 

Alerte radar, est-ce légal ?

L’alerte radars reste un sujet épineux du point de vue de la loi. En effet, la signalisation de radars ou de contrôles routiers est interdite par le code de la route. Les administrateurs d’un autre groupe d’alerte radars, « le groupe qui te dit où sont les radars en aveyron », avaient en effet écopé d’une forte amende et d’une suspension de permis pour signalisation de radars sur leur page facebook. De nombreux groupes similaires ont d’ailleurs vu le jour depuis un peu partout en France. Contrairement à la page aveyronnaise dont plusieurs internautes avaient fait l’objet de poursuites pour insultes proférées à l’encontre des forces de l’ordre, le groupe d’alerte radars AR86 conserve une certaine éthique: le créateur de la page et ses deux collaborateurs modèrent en effet les propos des abonnés. Jeremy déclare d’ailleurs avoir été en contact à plusieurs reprises avec les forces de police et de gendarmerie qui lui ont garanti qu’il n’y aurait aucun problème tant que les internautes se montreraient respectueux. La page aux 10.000 abonnés ne fait donc l’objet d’aucune plainte pour le moment, et le parquet ne s’en mêle pas. Les forces de l’ordre et le parquet viennois seraient-ils plus permissifs que leurs collègues aveyronnais ? En tout cas, la charte instaurée par l’administrateur du groupe permet sans nul doute de préserver des rapports cordiaux entre les abonnés et les forces de l’ordre.

alerte radars en Vienne groupe facebook alertes radar 86
alerte radars en Vienne groupe facebook alertes radar 86
 

AAAEP renseigne sur l'actualité de la sécurité routière et de tout ce qui touche de près ou de loin au monde de l'automobile, de la moto, de la route et des tests psychotechniques. Directeur associé de AAAEP, ma société est experte dans la passation de test psychotechnique dans le cadre de la récupération du permis de conduire en cas de suspension, d'annulation ou d'invalidation et plus généralement de retrait de permis de conduire.

2 thoughts on “Alerte radars: 10.000 abonnés pour le groupe AR86

Laisser un commentaire